Ecrire sur le Web, Rue89

SEMAINE 1

Comprendre les principes du Web

1 – L’impact des technologies sur l’écriture

  • 12 révolutions :
    • l’info est multimédia : plus de séparation entre écrit, radio et TV
    • l’info est directe : sourcer via liens…
    • l’info est participative : démocratisation du journalisme
    • l’info est fragmentée : multiplication des sources et supports d’information
    • l’info est évolutive : mises à jour, commentaires…
    • l’info est stockée : l’article a une vie, peut être remonté…
    • l’info est poreuse : curation, recopie de contenus…
    • l’info est agrégée et hiérarchisée : tags ont remplacé les classements
    • l’info est personnalisée : le lecteur peut s’abonner au flux RSS correspondant, peut télécharger des podcasts, recevoir des newsletters, indexer un article pour le lire plus tard
    • l’info est sociale : succès selon partages
    • l’info est collaborative : nécessité d’avoir des notions de code, d’être un peu « geek »
    • l’info est mobile

2 – Les habitudes de lecture

  • Lecteurs lisent en moyenne 28% des mots d’une page. Le mouvement de leur regard dessine en quelque sorte la lettre F (parcourent deux fois de manière horizontale)
  • On lit en moyenne 100 000 mots par jour, soit cinq fois plus d’infos par rapport aux années 60
  • Présence de visuels de couleurs augmentent de 80% notre envie de poursuivre la lecture, notamment via infographies !

3 – Les grands principes de la rédaction Web

  • Un bon sujet sur un site d’info, c’est d’abord un sujet qui arrive au bon moment
  • Se positionner sur un sujet tendance le plus vite possible : écrire quelques lignes et actualiser au fur et à mesure

4 – Soignez votre style

Pour vous aider, nous vous soumettons quelques sites qui sont particulièrement suivis par les journalistes à Rue89. A vous de compléter ensuite !

  • Medium : Le site est considéré comme le Youtube du texte. Il fait le pari de fédérer des contenus, souvent consacrés à l’investigation : il mélange curation éditoriale et algorithmique avec des contributions extérieures et se présente comme une alternative aux médias traditionnels.
  • Quartz : Le site se veut une « start-up éditoriale ». Son idée de départ : « A quoi ressemblerait The Economists’il était créé au milieu des années 2010 ? » Il fut l’un des premiers à avoir un contenu entièrementresponsive design, adapté aux différentes tailles d’écran. Le site s’appuie aussi beaucoup sur le concept de « native advertising » pour son modèle économique.
  • Les Observateurs de France24 : il s’agit d’un site et d’une émission d’actualités internationales, qui s’appuie sur une communauté d’internautes et sur le crowdsourcing pour vérifier l’information.
  • Le quatre heures : lancé fin 2013 par d’anciens élèves du CFJ (Centre de formation des journalistes) à Paris, le site se décrit comme un média de « slow info », avec des reportages multimédia et longs formats.
  • Reddit : il ne s’agit pas d’un site éditorial à proprement parler, mais d’un site communautaire de partage d’infos sur lequel les internautes peuvent noter les contributions et poser toutes sortes de questions. Il peut parfois se révéler une mine d’informations, car il rassemble une population geek très au point sur ses sujets de prédilection.

 

SEMAINE 2

Les spécificités de l’écriture Web

Mise en forme de l’article

  • « Massage des yeux » : sur l’écran, donner un sentiment d’espace (paragraphes courts, puces, gras sur certains mots, intertitres incitatifs…)
  • S’arranger pour que le titre, le chapeau et l’attaque contiennent tous les mots-clés de notre sujet. Mettre citation en avant, détaché du texte, sous forme de bloc
  • Ne pas hésiter à mettre des liens vers des sources externes, autres sites d’info, surtout si celui-ci a l’exclusivité + liens vers sites institutionnels, sondages, enquêtes…
  • Si document Word ou PDF, mettre le lien de préférence entre parenthèses

Trouver et insérer des contenus multimédia

  • Pour diaporama : Photosnack
  • Prendre un extrait de vidéo, notamment en streaming : Downloadhelper + Tubeshop

Intégrer les réseaux sociaux dans son récit

  • Storify : faire récit à partir d’éléments des réseaux sociaux

Les formats éditoriaux spécifiques au Web

  • Diaporama, avec son de préférence. De plus en plus de curation = rubrique « Le meilleur du Web », qui consiste à résumer ce qui se dit ailleurs
  • Tchats passés de mode… mais les rédactions développent de plus en plus le live blogging. Exemple : Le Monde lors d’événements importants
  • Snowfall du NYTimes : l’un des premiers longs formats. Raconte une avalanche ayant surpris des randonneurs
  • fortmcmoney : récit… en jeu vidéo !

Les contenus multimédias et le droit d’auteur

  • Utilisation de l’image : partir du principe qu’il faut demander l’autorisation à l’auteur. Souvent copyright sur photo… Vérifier mention « Creative Commons »
  • Sur Youtube : en principe, celui qui poste une vidéo sur Youtube en est l’auteur. En principe, car il n’est pas forcément le réalisateur. On ne risque rien si on embed une vidéo qui reste hébergée sur son serveur

Cartographie

  • Google Maps : grâce à l’outil de cartographie de Google, vous pouvez créer une carte simple, en posant plusieurs repères géolocalisés ou des itinéraires. Vous disposez de plusieurs options de personnalisation, notamment pour modifier les fonds de carte. Il s’agit d’un outil rapide à prendre en main, pour intégrer facilement une carte dans votre article, via un code embed.
  • CartoDB : cet outil permet de créer des cartes plus perfectionnées, à partir d’une base de données. Il faut donc maîtriser les bases du datajournalisme pour d’abord créer un fichier de données géolocalisées propres et ordonnées, à fournir à l’outil. Une fois la carte créée, vous disposez aussi de nombreuses options de personnalisation, à condition de maîtriser, pour certaines d’entre elles, les rudiments du CSS ou du HTML (attention, certaines fonctionnalités sont payantes).

Graphiques

  • Infogram : des graphiques simples aux infographies sous forme de page plus complexe, cet outil est assez simple à prendre en main. Pourvu que vous réfléchissiez correctement en amont à l’organisation de vos données et à ce que vous vous souhaitez montrer.
  • DataWrapper : il s’agit du deuxième outil le plus souvent mentionné pour la création de graphiques. Histogrammes, camemberts, courbes : à vous de choisir la forme la plus pertinente. Il ne reste ensuite qu’à intégrer le code embed dans votre article. Attention, certaines fonctionnalités sont payantes.

Chronologie

  • TimelineJS : un outil en ligne simple pour créer une chronologie interactive, qui sera capable de s’adapter automatiquement à la largeur de votre colonne. Il suffit de suivre le mode d’emploi en ligne, d’utiliser les modèles de base de données fournis et de récupérer le code embed pour votre article.

 

SEMAINE 3

Connaître son audience et diffuser ses contenus

Connaître et mesurer son audience

  • AT Internet, outil de mesure le plus utilisé dans la presse : nombre de visites, de visiteurs, durée des visites, provenance et destination…

  • Données comportementales, dites « styles de vie »

  • 6 millions d’abonnés sur Twitter contre 30 millions sur Facebook en France : donc taux d’engagement beaucoup plus faible sur Twitter…

  • Facebook promet de reverser aux médias la totalité des revenus publicitaires qu’ils génèrent… Mais jusque quand ?

  • Snapchat a lancé un programme comparable à celui de Facebook : Discover. Diffusion très visuelle de l’actu…

Optimiser son référencement

  • Référencement naturel :  appelé aussi SEO (acronyme anglais de Search Engine Optimization), désigne un ensemble de techniques et de savoir-faire pour améliorer le positionnement d‘un site dans les résultats des moteurs de recherche.
    • Trafic qui vient de façon naturelle des moteurs de recherche
  • Référencement dans Google News : plus de 200 critères pris en compte !
  • Règle des 4C :
    • code : comment le site est fait techniquement ; titre, structuration éditoriale…
    • contenu : texte
    • conception : URL, chaque page doit être accessible en 3 clics maxi depuis la page d’accueil
    • célébrité : plus les sites mettent un lien vers notre site, plus on est populaire
  • Page rank : renvoie au C de Célébrité
  • Ne pas partir du principe qu’on écrit exclusivement pour Google ! On écrit avant tout pour l’internaute, mais règles à respecter : texte d’au moins 200 mots, sans limite

SEMAINE 4

Les nouvelles temporalités de la publication Web

Travailler en bi-média

Le quotidien d’un site pure player

  • « Le drame des journalistes print, c’est le bouclage. Le drame des journalistes numériques, c’est l’absence de bouclage ! »
  • Un papier marche sur le Web s’il est publié au bon moment : actu chaude le matin… Par exemple demander à un journaliste de l’équipe de publier le matin ce qui s’est passé dans la nuit
  • Ne pas hésiter à pratiquer un journalisme de demande ou « de marché » : anticiper sur les besoins du public

Diffuser ses contenus sur mobile

  • Matinale Le Monde : une vingtaine de sujets sélectionnés entre midi et 7h, pour qu’ils soient suggérées dès 7h le matin
  • Lecture fragmentée qui occupe ennui, temps de transport… D’où application en deux temps : d’abord sélection sur modèle Tinder (keep or skip) puis lecture des articles à proprement parler
  • Donner l’idée d’un début et d’une fin, d’un journal fermé… comme version papier ! Contrairement à menu déroulant qui n’a jamais de fin
  • Enquête menée auprès des lecteurs Matinale Le Monde : attendent des longs formats ! Pas un problème sur mobile. De même, changement de titre par rapport à celui qui figurera sur le print

Le récit journalistique sur tablette

  • Au Canada, « La Presse » croit à fond dans la tablette : cesse de convertir format papier pour format tablette et écrit directement tablette
    • A partir de 2016, le papier ne sortira que le week-end !
  • En France, 25 millions de possesseurs de tablettes

Prospective : le futur du journalisme Web

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *