La graisse du ventre associée à un risque plus élevé de maladie cardiaque –

Le gain de poids limité à la région du ventre augmente encore le risque de maladie cardiaque chez une personne.

Une étude récemment réalisée par le journal AHA a montré que les femmes qui avaient beaucoup de graisse viscérale dans la région abdominale présentaient une augmentation de 10% à 20% de leur risque global de développer une maladie cardiaque.

Les médecins ont recommandé de réduire le gain de poids en adoptant de saines habitudes, telles que l’augmentation de votre activité physique.

Points clés à retenir:

  • Une étude réalisée en mars 2018 a révélé que le lien direct entre la graisse abdominale et les maladies cardiaques est toujours présent.
  • Les femmes qui avaient des niveaux élevés de graisse viscérale dans leurs régions abdominales avaient un risque plus élevé de développer une maladie cardiaque de 10% à 20%.
  • Les professionnels de la santé suggèrent de surveiller le gain de poids et de le réduire par des activités telles que l'exercice.

“Dessus des muffins. Pneu de rechange. Ventre de bière. Quelle que soit votre appellation, les recherches montrent que la graisse supplémentaire autour du ventre constitue une menace unique pour la santé. "

Lire la suite: https://www.health.harvard.edu/blog/belly-fat-linked-with-higher-heart-disease-risk-2018072614354

<! –

->