Infirmière, 33 ans, retrouvée morte quelques jours après son apparition dans le NHS mental

Une infirmière psychiatrique a été retrouvée morte quelques jours à peine après sa comparution dans un NHS vidéo visant à sensibiliser le public aux problèmes de santé mentale.

Daniel Platt, 33 ans, figurait dans le court métrage enregistré pour aider les autres lors de la journée de sensibilisation à la santé mentale et promouvoir la campagne d'un hôpital pour trouver des champions de la santé mentale.

Le père avait courageusement décrit sa propre bataille contre la grave dépression.

Mais quelques jours seulement après la diffusion de la vidéo, M. Platt, qui travaillait au Royal Stoke University Hospital, a été retrouvé mort à son domicile à Hartshill. Stoke-on-Trent, le 20 octobre.

Une famille et des amis au cœur brisé rendent maintenant hommage à l’infirmière, également connue sous le nom de Dan, et un groupe de soutien collecte des fonds pour aider son jeune fils, StokeonTrentLive rapports.

La famille de M. Platt a déclaré dans un communiqué: "Daniel va beaucoup nous manquer. Il était très apprécié de tous."

Daniel Platt était infirmier en psychiatrie au Royal Stoke University Hospital.

L’infirmière en chef Michelle Rhodes a déclaré: «Nous souhaitons offrir nos sincères condoléances à la famille de Daniel en cette période très triste.

«Daniel était un membre respecté et très apprécié de notre équipe infirmière. Il était très attaché à la santé mentale et aux soins qu’il donnait à nos patients. Il nous manquera tous énormément à l’UHNM (Hôpitaux universitaires de North Midlands). ). "

M. Platt, infirmier en chef responsable de la santé mentale, était membre du groupe de soutien Men Unite, qui aide les hommes souffrant de dépression.

Craig Spillane, 41 ans, qui a créé le groupe, a déclaré: "J'ai rencontré Dan lorsqu'il est venu prendre la parole lors de l'un de nos séminaires. Il avait une salle pleine de 40 hommes qui sanglotaient à cause de son histoire.

M. Platt avait courageusement raconté sa propre bataille contre la grave dépression

"C’était tellement déchirant ce qu’il avait vécu qu’il laissait tout le monde sans voix.

"Il devait avoir une année de congé mais quand il est revenu, il était plein d’énergie et a gravi les échelons.

"Dan était membre du groupe depuis le premier jour et à partir de là, nous avons développé une amitié.

Il était le gars qui nous a vraiment fait monter et partir. Il nous a mis en contact avec les bonnes personnes à l'hôpital, à la police et au service de probation.

M. Platt est apparu dans une vidéo lors d'une campagne visant à trouver des champions de la santé mentale

Lire la suite

Principaux reportages de Mirror Online

"Il pouvait compatir avec les gens avec ce qu'il avait vécu."

M. Spillane, de Newcastle, a ajouté: "C’était la Journée mondiale de la santé mentale peu de temps avant sa défaite. Tout le monde a le cœur brisé.

"Il savait plus que quiconque quelle aide était disponible mais il ne pouvait tout simplement pas continuer. Il ne pouvait tout simplement pas trouver les réponses à ses questions."

"Il a aidé tant de gens mais à la fin, il ne pouvait pas s'en empêcher. C'était un type adorable. Il était l'un des types les plus gentils que j'aie jamais rencontré.

Le personnel de l'hôpital a déclaré que M. Platt, 33 ans, "nous manquera beaucoup"

"Il adorait son petit garçon. Jusqu'à la fin, il pensait toujours à tous les autres."

Dan Lambert, l'administrateur de Men Unite, a écrit sur son Facebook page: "Je l’ai rencontré lors d’une de nos réunions de séminaire il ya quelques mois, et son histoire a laissé nos mâchoires tomber au sol.

"Nous avons perdu notre frère dans cette maladie vile. Nous savons que vous veillez sur nous tous maintenant, Dan. RIP de tout le monde à Men Unite."

UNE GoFundMe La page créée par Men Unite avait permis de récolter près de 1 000 £ à compter de mardi matin pour soutenir le fils de M. Platt.

"C'est bon de ne pas l'être": Daniel Platt décrit son combat contre la dépression

"J’ai passé 31 ans sans aucun problème, puis, à cause de la pression mentale et émotionnelle, j'ai commencé à souffrir de dépression grave.

"J’ai consulté mon médecin généraliste et j’ai reçu des conseils, des médicaments et le traitement dont j'avais besoin.

"Je suis beaucoup plus heureux maintenant et mon expérience m'a aidé à comprendre l'impact que ne pas avoir votre santé mentale peut avoir.

"Je sais que pour être en bonne santé, il me faut du temps pour les choses que j'aime, prendre suffisamment de repos, les bons médicaments, bien manger, faire de l'exercice et prendre soin des relations importantes. C'est la même chose pour tout le monde.

Chargement de la vidéo

Vidéo non disponible

«Ce que j’ai vécu m'aide beaucoup dans mon travail, car je peux maintenant regarder la situation du point de vue du patient, ce qui se traduit par la capacité de fournir de meilleurs soins et services à nos patients et à notre personnel.

«L’UHNM améliore de plus en plus les soins de santé mentale que nous dispensons et nous travaillons en étroite collaboration avec d’autres prestataires de la région.

"Il est vraiment important que nous prenions toutes les mesures possibles pour que toutes les personnes travaillant ou visitant notre hôpital obtiennent l'aide dont elles ont besoin.

"Nous proposons à l'ensemble de notre personnel un programme constant de formation et de sessions de sensibilisation sur des sujets clés tels que le bien-être, la dépression et l'anxiété. Nous proposons également aux responsables cliniques une formation complémentaire leur permettant de détecter les signes avant-coureurs de problèmes de santé mentale et les patients.

"Une récente réussite a vu un membre du personnel être référé pour des soins de santé mentale et recevoir l'aide nécessaire en quelques heures à peine, car son responsable avait vu les panneaux et avait contacté notre équipe pour obtenir de l'aide.

"En fin de compte, plus le personnel est heureux, plus les patients sont satisfaits, donc une bonne santé mentale est de la plus haute importance.

"Certains hôpitaux ne bénéficient que d'une couverture santé mentale du lundi au vendredi, alors que nous la fournissons 24 heures par jour sur nos deux sites hospitaliers.

"Le plus important, c'est que nous soyons ouverts et que les gens sachent que c'est bien de ne pas l'être."

Les Samaritains (116 123) proposent un service disponible 24 heures sur 24, tous les jours de l'année. Si vous préférez écrire ce que vous ressentez, ou si vous craignez d'être entendu au téléphone, vous pouvez envoyer un courrier électronique à Samaritains à l'adresse jo@samaritans.org .