FDNY et EMS attaquent en hausse de 36% cette année en pleine crise de santé mentale

La crise de santé mentale dans la ville pèse lourdement sur les premiers intervenants, qui sont agressés au travail plus fréquemment par des patients de plus en plus instables.

Jusqu'en octobre de cette année, 146 ambulanciers, ambulanciers et pompiers ont été agressés au travail – un taux supérieur de 36% à celui de 2018, année où les agressions avaient atteint 129 pour toute l'année; et 27% de plus que le taux enregistré en 2017, année où 139 agressions annuelles ont été enregistrées. Selon le porte-parole du FDNY, Frank Dwyer, il s'agit de données rapportées par le FDNY à l'administration fédérale de la sécurité et de la santé au travail.

L'augmentation de l'attaque intervient alors que le nombre d'appels au 911 demandant une assistance pour personnes souffrant de troubles émotionnels (EDP) a doublé au cours de la dernière décennie – et que la ville fait face à une série de meurtres impliquant des suspects atteints de maladie mentale.

«Nous avons des contacts plus fréquents avec eux et ces personnes ne sont pas dans le bon état d'esprit. Nous en subissons bien sûr les conséquences», a déclaré Oren Barzilay, président de la section locale 2507 représentant les ambassadeurs et les ambulanciers paramédicaux. "Nous sommes le premier contact qu’ils ont quand une personne appelle le 911."

Tina Upshur, de l'EMT, a déclaré qu'elle était retournée à son travail avec sa «garde haute» en septembre après qu'un patient ivre l'ait frappée à la mâchoire à l'extérieur d'un refuge pour sans-abris de la reine en juillet, la laissant avec une dent lâche et un coup de fouet.

«Ils ont dû finir par le calmer. Il était fou », a déclaré le vétéran de 10 ans à travers ses larmes. «J'aime ce que je fais et je veux juste qu'il y ait une prise de conscience. Nous sommes là pour aider les gens, pas pour nous blesser et nous attaquer. ”

Monique Williams, partenaire EMT de Yadira Arroyo (à droite), qui a été tuée après avoir été renversée par son ambulance volée.
Monique Williams, partenaire EMT de Yadira Arroyo (à droite), qui a été tuée après avoir été renversée par son ambulance volée.Richard Harbus; AP

EMT Daniel Manning, 24 ans, a été opéré mercredi pour réparer son nez fracturé après qu'un homme sous haut PCP l'ait frappé dans un parc du Bronx le 25 octobre alors qu'il chargeait le patient dans une ambulance.

«Une fois qu'il a commencé à se réveiller et à réaliser ce que nous faisions, il est devenu un peu erratique… peu coopératif», a déclaré Manning à The Post. "La prochaine chose que je sais, c'est qu'il frappe d'un coup de poing complet, et il m'a attrapé avec son poing droit juste au-dessus de mon nez."

Darlene-Marie Miller, une EMT enceinte de neuf mois, est devenue une patiente de l'hôpital presbytérien de New York après qu'un homme ivre qu'elle venait d'accoucher lui a poussé dans le bureau des inscriptions le 1er novembre. Son bébé était indemne, mais les médecins ont diagnostiqué chez Miller labrum déchiré. Elle a donné naissance à un bébé en bonne santé trois jours plus tard.

EMT Daniel Manning après avoir eu le nez cassé par un patient et par Tina Upshur, une EMT également blessée au travail.
EMT Daniel Manning après avoir eu le nez cassé par un patient et Tina Upshur, une EMT également blessée au travail.

Les syndicats du SME ont appelé à davantage de formation sur la manière de traiter les patients mentalement instables.

«Nous sommes formés pour sauver des vies et traiter des personnes souffrant de graves problèmes de santé. Nous n’avons pas de formation intensive sur les personnes ayant des problèmes psychologiques », a déclaré Barzilay.

Les dirigeants syndicaux ont déclaré que le maire Bill de Blasio dernier correctif pour la crise de santé mentale de la ville – une initiative de 37 millions de dollars qui comprend professionnels de la santé mentale répondant aux appels 911 aux côtés des travailleurs des services d'urgence – est "plus de dépenses inutiles."

«Quand vous avez une situation informatique, le SME et la police vont réagir. Ils doivent. Alors, pourquoi voudriez-vous créer une troisième agence? Vous devriez former les ambulanciers que vous avez déjà », a déclaré Vincent Variale, président de la section locale 3621, le syndicat des officiers de l'EMS.

Nicholas Cody, EMT de New York blessé
EMT blessé Nicholas CodyCBS

Dwyer, porte-parole du FDNY, a déclaré: "Le département s'est efforcé de sensibiliser davantage les membres (à l'interne et à l'externe) et a encouragé et mis l'accent sur le signalement des agressions contre nos membres." L'agence a également diffusé une vidéo rappelant aux personnes agissant un premier intervenant. est punissable de sept ans de prison.

Mais les premiers intervenants voient un dédain inquiétant pour l’autorité croissante dans les rues de la ville.

«Dans notre ville, personne n’est respecté», a déclaré Barzilay. «Les policiers sont agressés. Les travailleurs de la MTA sont agressés. Les services médicaux, les ambulanciers et les ambulanciers paramédicaux sont agressés. Notre ville a atteint un point de non retour.

Les agressions contre les travailleurs des SMU et les pompiers sont à la hausse:

* Jusqu'au 31 octobre 2019.Source: FDNY

Reportage supplémentaire par Susan Edelman