Problèmes de santé mentale dont on ne parle pas suffisamment

Il est prouvé qu’un Américain sur cinq souffrira de troubles mentaux au cours de sa vie, qu’il s’agisse de dépression, d’anxiété, de schizophrénie ou de trouble bipolaire.

Ce sont quelques-unes des maladies mentales les plus courantes, mais il y en a beaucoup dont nous n’entendons pas parler parce qu’elles sont rares ou qu’elles sont stigmatisées.

Certaines conditions sont si rares que de nombreux psychiatres ne les ont pas vues depuis le début de leur carrière. Il est donc logique que, lorsqu’ils rencontrent une personne atteinte d’une maladie rare, ils ne sachent pas comment les traiter.

Sensibilisation visuelle et spatiale

Cette condition est plus répandue chez les enfants que chez les adultes.

Pouvoir voir ne signifie pas que nous comprenons ce qui se passe autour de nous. Le cortex visuel est situé dans le lobule occipital du cerveau, tandis que la partie qui traite la stimulation visuelle est située à côté du cortex visuel principal.

Cela signifie que voir les choses est différent de comprendre ce que nous regardons. Les enfants qui souffrent de cette maladie mentale ont du mal à comprendre ce qui les entoure. Par exemple, si vous leur donnez une carte, ils savent que c’est une carte, mais ils n’ont pas la capacité de la comprendre.

Il y a des essais où des médecins ont essayé d'aider des enfants atteints de cette maladie. Ils consistaient en une simulation de réalité virtuelle d'un bâtiment où les enfants devaient localiser certaines choses, telles que des alarmes, des issues, des portes, etc.

Il est prouvé que cela améliore leur capacité à comprendre leur environnement. Une fois la simulation de réalité virtuelle terminée, plus de la moitié des enfants sont allés dans le bâtiment pour explorer ce qu’ils ont vu dans la simulation.

Littlethinkerscenter.com affirme que cette condition peut poser de nombreux problèmes à un enfant, par exemple ne pas savoir sur quel pied va quelle chaussure, quelles directions mal comprendre et si ses compétences en mathématiques et en lecture sont insuffisantes.

Apotemnophilia

Cette condition consiste en le désir de la personne d'amputer des membres sains. De nombreuses études ont été menées afin de déterminer d'où venait ce désir.

Mais beaucoup d'entre eux ont échoué parce que personne n'a rien trouvé d'inhabituel en utilisant l'imagerie cérébrale. La théorie la plus acceptée est qu’il existe des différences neurostructurales ou neurofonctionnelles entre ceux qui veulent amputer un membre et ceux qui ne veulent pas le faire.

Il y a des points cruciaux dans la compréhension de ce handicap, tels que l'âge auquel la maladie est apparue, l'excitation sexuelle avec amputation, les comportements feintifs et les désirs de latéralisation. Bien qu’il s’agisse de points essentiels pour ceux qui souhaitent amputer un membre, il n’est pas connu pour ceux qui veulent être aveugles ou paraplégiques.

Même si la plupart des scientifiques ne semblent pas comprendre pourquoi cette condition apparaît, on sait qu’il est causé par une malformation de la structure ou du fonctionnement de certains neurones.

Le syndrome de la main extraterrestre

Le syndrome des mains exotiques consiste en l'incapacité de la personne à reconnaître sa main comme étant la sienne en raison de la perte de contrôle de celle-ci. Il semble que la main ait un esprit propre, car la personne ne semble pas l’avoir sous le contrôle de son esprit.

La cause de la maladie est variable – elle est déclenchée par des erreurs neurochirurgicales, des accidents vasculaires cérébraux, des anévrismes et des tumeurs. Cette affaire est source de confusion pour le patient et le médecin, et cela pourrait être étrange pour le médecin s’ils ne sont pas au courant de son existence.

Syndrome de Capgras

Cet état neuropsychiatrique affecte la capacité d'identification du patient. Ils croient généralement qu'un imposteur a remplacé un proche, comme un membre de la famille ou un ami.

Cela peut toucher tout le monde autour du patient, car il est accusé d'être quelqu'un d'autre! Habituellement, la personne ne reconnaît pas son proche comme une personne normale, mais la traite plutôt comme une étrangère.

Des maladies comme la maladie d'Alzheimer ou la démence peuvent stimuler cette maladie, car elle affecte la mémoire et le sens de la réalité.

Le traitement de cette maladie est inconnu car il n’ya pas eu beaucoup de recherche impliquant cette maladie. La meilleure façon de traiter quelqu'un Le syndrome de Capgras consiste à les entourer d’un environnement positif dans lequel ils se sentent en sécurité avec leurs proches. Cela ne leur enlèvera pas leurs pensées négatives, mais ils pourront vivre une vie plus détendue.

Dernières pensées

Il existe des conditions mentales extrêmement rares et inhabituelles. Il est donc important de les connaître pour établir le bon diagnostic et le bon traitement.

Les maladies neurologiques sont plus difficiles à traiter car le cerveau est encore en grande partie une énigme. Toute lésion cérébrale peut être catastrophique pour le patient et entraîner des conditions très graves.