Psychanalyse avec enfants et adolescents: faire de la place pour

La théorie et la pratique psychanalytiques reposent sur une recherche et une observation approfondies du développement du nourrisson et de l’enfant. En fait, dans le cadre de ma formation psychanalytique au travail avec les enfants et les adolescents, je devais observer le développement d'un nourrisson et sa relation avec sa mère pendant deux ans, quelques heures par semaine. Une grande partie de ce que nous traitons en psychanalyse implique des expériences antérieures au développement du langage ou au-delà des mots, et vous pouvez imaginer que les premières années de la vie d’un enfant jettent les bases de son développement. Notre travail avec les adultes consiste souvent à découvrir des couches successives de messages compliqués du sujet de l'inconscient que nous écoutons et mettons en lumière.

Différences de travail psychanalytique avec des enfants et des adultes

Le travail psychanalytique avec les enfants et les adolescents est différent de celui avec les adultes sous plusieurs aspects:

  • D'une part, les parents jouent un rôle important dans le travail et le fait d'avoir une relation thérapeutique solide avec eux garantit les progrès que leurs enfants peuvent faire dans le traitement.
  • Deuxièmement, les enfants et les adolescents passent le plus clair de leur temps à l’école et leur état d’apprentissage peut être fortement affecté par leur état psychologique. Par conséquent, la coordination des soins avec les enseignants, les travailleurs sociaux et les conseillers scolaires devient une partie intégrante du processus psychanalytique.
  • Troisièmement, les relations entre pairs ont une signification différente pour les enfants et les adolescents et pour les adultes. Explorer la dynamique des relations entre amis et frères et soeurs occupe une place psychologique considérable dans les récits d’enfants.
  • Quatrièmement, les enfants et les adolescents continuent de mûrir et de se développer pendant que nous travaillons ensemble et le processus de psychanalyse prend une forme différente en ce sens que nous travaillons autant dans le présent que dans le passé. En ce sens, les expériences de psychanalyse avec les enfants et les adolescents peuvent être extrêmement enrichissantes, car le changement se produit beaucoup plus rapidement. Le contraire est également vrai – le travail peut être difficile à différents niveaux, précisément à cause de la confrontation avec l'autorité parentale, les enseignants et les écoles et leurs diverses attentes chez l'enfant ou l'adolescent et leur clinicien qui ont peu à voir avec le sujet. de l'inconscient qui essaie de s'exprimer. Ce qui est considéré comme un progrès du point de vue psychanalytique n’est pas toujours bien accueilli par les autres et l’adolescent doit laisser une place à ce qui fonctionne en lui dans la vie qu’il a en dehors du canapé.
  • Cinquièmement, l’émergence de la sexualité et du comportement sexuel est un aspect unique du développement de l’enfance et de l’adolescence qui laisse souvent des traces durables sur la sexualité adulte d’une personne. La question de la sexualité est un sujet tabou pour les uns ou trop ouverte pour les autres – répression et inhibition ou saturation d'excitation sont les deux pôles opposés du spectre du développement sexuel que nous cherchons à équilibrer.
  • Enfin, il va sans dire que les enfants et les adolescents n’ont pas toujours la capacité de s’exprimer avec les mots de la même manière que les adultes. C’est pourquoi nous utilisons diverses techniques pour faciliter ce processus, notamment le jeu, le dessin, la peinture, les jeux, etc. collage, jouer de la pâte et de la musique, pour en nommer quelques-uns.

Similitudes du travail psychanalytique avec les enfants et les adolescents avec celui des adultes

La similitude entre le travail psychanalytique avec les enfants et les adultes tient au fait que nous travaillons toujours avec des symptômes et à ce qui ne peut être autrement exprimé à travers les mots et le langage. Nous sommes toujours confrontés au travail de l’inconscient dans le corps et dans l’esprit, mais les enjeux semblent plus importants, car l’impact que nous pouvons avoir au cours de ces années formatrices aura des répercussions sur la vie d’un enfant ou d’un adolescent au cours des années à venir.

Dans les cas où nous travaillons avec la maltraitance des enfants, la négligence, la violence de la rue et les dynamiques familiales difficiles, créer un espace pour le véritable discours d'un adolescent ou d'un enfant peut être assez difficile, tout comme le travail avec des adultes. L'envie de FAIRE quelque chose plutôt que d'écouter est alimentée par l'anxiété, les attentes et les demandes des parents, des enseignants, des pairs ou des proches. C’est un véritable défi d’ouvrir un espace où les adolescents peuvent se confronter et confronter leur propre inconscient en présence d’un autre adulte, à qui ils attachent et attribuent les mêmes attentes, interdictions et normes que les autres adultes. leurs vies occupent.

Il en va de même pour les adultes, qui ont l'habitude de parler d'une certaine manière aux gens et espèrent que le clinicien leur dira quelque chose qu'ils ne connaissaient pas déjà. Il s’agit là d’une tâche difficile pour un clinicien qui doit concilier ces attentes tout en laissant un espace libre au sujet pour qu’il puisse s’exprimer sans crainte de jugement ou de conséquences.

Dans le travail psychanalytique, pendant que nous faisons en sorte que le sujet puisse s'exprimer sur ce qui ne peut être dit nulle part ailleurs, nous ouvrons un espace pour la dimension créative et esthétique des personnes (jeunes) qui créent ou pratiquent des activités sportives qui occupent à la fois leur esprit et leur esprit. corps de manière saine et constructive. C’est bien entendu le résultat de notre travail et il faut du temps et le soutien des parents de l’enfant ou de l’adolescent pour le réaliser. Les résultats peuvent être très similaires pour l’adulte, qui lui redonne sa capacité de travailler, d’aimer et de jouer. Ce résultat est vraiment magnifique.