Des étudiants universitaires du Kansas voient leurs coûts de santé mentale augmenter