Aujourd'hui, j'adore les samedis aux mouvements lents

Un samedi qui bouge lentement

Aujourd’hui, j’aime les samedis aux mouvements lents, comme celui-ci, où je suis abandonné à moi-même et n’ai aucune envie de terminer ma journée avec un abandon téméraire. J’adore le fait que malgré cette attitude nonchalante, beaucoup a déjà été accompli. Peut-être y at-il un secret dans cette chose lente et régulière, bien que je ne sois pas vraiment stable à ce sujet non plus. J'adore être allée au marché et à l'épicerie et avoir retrouvé mes mitaines manquantes. J'ai pris mon petit-déjeuner et beaucoup de café. Il y a juste un peu d'écriture à faire et quelques communiqués à publier. et un peu plus de shopping et peut-être que si j'ai de la chance, je vais pouvoir travailler dans le garage pendant un court instant. J'adore être si décontracté aujourd'hui que je suis doué pour tout ce qui se fait. J'adore le travail déjà accompli cette semaine et ça me fait me sentir bien. J'adore me détendre en fin de semaine, sortir de l'overdrive, ramener à une soixantaine de pour cent et ralentir le week-end. Ce week-end s'annonce comme un terrain de prédilection. J'adore le fait qu'il y a peu de choses à faire.

Aujourd'hui, j'adore le fait que l'un de nous re-certifie sa formation à l'Ambulance Saint-Jean et j'espère qu'ils n'auront jamais besoin de l'utiliser sur moi. J’aime beaucoup le fait qu’il n’ya pas d’émission radiophonique de la baie Georgienne demain, mais que nous serons tous réunis pour la grande émission de Noël de la station de radio. C’est un peu comme si nous faisions une émission de toute façon. J'adore que notre émission soit devenue une affaire internationale depuis que nous avons été sélectionnés par Blues And Roots Radio en ligne et je suis un peu excité à ce sujet. J'adore que lundi, nous, à la maison, allons officiellement commencer à envisager de préparer un plan pour décider éventuellement de changer de cuisine ou non. Cela a beaucoup progressé. J'aime que nous prenions beaucoup de temps à décider, car cela signifie que lorsque nous décidons de quelque chose, nous sommes assez sûrs de nous-mêmes.

Aujourd’hui, j’adore le petit-déjeuner au marché fermier. J'aime que j'ai acheté des légumes tout seul. J’ai adoré le fait que j’ai jeté mes deux dernières pierres de la soirée sur le bouton et atterri là où je voulais atterrir deux fois de suite… j’aimerais prendre une photo. J'adore le fait que mon équipe n'ait jamais gagné un match lors de ce dernier match nul, mais nous sommes toujours deuxièmes et nous avons eu de gros bouts et beaucoup de plaisir. J'aime que nous ayons mélangé les équipes hier soir pour le prochain tirage au sort et je pense que tout le monde va s'amuser à nouveau, comment pourrait-il en être autrement? Nous sommes curling! J'aime ça.

Aujourd’hui, j’adore boire du café dans mon fauteuil, alors que j’ai jeté deux pierres sur le bouton, l’une après l’autre, sur le même chemin et avec le même poids… ce n’était peut-être pas un hasard?




Kelly Babcock

Je suis né à Toronto en 1959, mais j'ai déménagé à l'âge de quatre ans. J'ai été élevé et éduqué dans un milieu rural et j'ai grandi d'une manière que j'aime qualifier de libre parcours. Je vis dans une région où l'histoire de ma famille remonte à six générations ou plus. J'ai reçu un diagnostic de TDAH à l'âge de 50 ans. Je suis confronté à la nouvelle réalité et utilise mes découvertes pour améliorer ma vie. J'écris deux blogs ici à Psych Central, l'un sur le TDAH et l'autre sur une affirmation positive quotidienne qui sert d'exemple pour trouver le bien dans le plus de ma vie possible.

En savoir plus sur moi sur mon site: ecrire.

écrivez-moi à TDAH Man

Référence APA

Babcock, K. (2019). Aujourd'hui, j'adore les samedis aux mouvements lents. Psych Center.
Récupéré le 30 novembre 2019 à l'adresse https://blogs.psychcentral.com/today-i-love/2019/11/today-i-love-slove-slowdays/