Créer un grand mariage est difficile, possible et vaut la peine

Linda: La scène céleste était une image de coopération et de co-créativité. Lorsque nous sommes seuls, le prix à payer est élevé. Lorsque nous apprenons à coopérer pleinement avec les autres, nous sommes tous nourris. Nos vies sont améliorées. Nous ne nous sentons pas seuls et nous ne sommes pas gênés non plus pour relever les défis de la vie. Nous avons des gens dans notre vie qui travailleront avec nous pour créer une vie vraiment excitante et joyeuse.

La co-créativité est un processus de collaboration et de soutien, dans lequel nous développons et développons le potentiel créatif de chacun. La co-créativité se caractérise par le zeste, l'enthousiasme, l'excitation, l'interdépendance, la confiance, la proximité, la rencontre des cœurs et des esprits. Ray Bradbury appelle cela «lancer des idées comme des confettis». Il est un plaisir profond de joindre deux visions et deux voix pour créer quelque chose de nouveau. C’est un peu comme faire l’amour, commencer par des touches douces et lentes, devenir plus passionnant et plus passionné à mesure que les idées se balancent, s’appuyant les unes sur les autres, tenant une charge constante d’excitation, puis aboutissant à une vision claire de ce que nous voulons. créer dans le monde ensemble.

Ces conditions de confiance et de respect mutuel peuvent être difficiles à obtenir. Un couple peut arriver dans la zone magique où il n’ya pas de distinction entre travail et loisirs. Avec beaucoup de rire, de pur plaisir et un profond respect mutuel pour les différentes contributions que chacun apporte. Nous oublions le temps; heures passent sans que nous remarquions parce que nous sommes tellement absorbés dans le processus.

Une image de la scène de l’intimité est un couple qui se fait face, se fondant dans les yeux, expérimentant le bonheur de la connexion et de la fusion. Peut-être y a-t-il des larmes dans leurs yeux parce qu'ils sont tellement émus par leur amour. Si vous avez déjà ri et pleuré en même temps, vous connaissez l'expérience de pleurer de joie. Ce couple est rempli d'amour à déborder. Quand ils sont complètement remplis, ils se mettent côte à côte, face au monde.

Ce tournant pour faire face au monde est le passage de l’intimité au stade de co-création. Alors que, dans un premier temps, l’intensité de l’énergie est contenue dans la relation entre les deux, elle déborde et déborde naturellement et cherche naturellement à élargir la zone de répartition. Le couple se sent obligé de comprendre ce qu'il a vécu et de le suivre dans le monde plus vaste, de toucher les autres d'une manière ou d'une autre avec la profondeur de leur amour transformateur.

Croyez-le ou non, il peut arriver un moment où nous aurons tout l'amour que nous voulons. Nous sommes bourrés d’ouïes, comme si nous mangions trop pour Thanksgiving. L'amour que nous éprouvons pour notre partenaire est si vaste que le canal est trop étroit pour canaliser tout cet amour. L'amour se répand dans le monde. En présence d'une force d'énergie divine, nous coulons dans le flux de la vie. Participer à quelque chose de transpersonnel, plus grand que le soi, nous donne un sentiment de pouvoir personnel, de centrage, de connexion et de compréhension.

La créativité manifeste quelque chose qui n’existait pas auparavant; il y a la confiance en soi. La co-créativité, c'est s'associer à un autre pour former quelque chose à partir de rien. La co-créativité est une manifestation de la confiance qui se construit entre deux personnes en train de faire le travail de la relation. Il n'y a pas de solution miracle. Il n’existe pas de raccourcis pour aller au stade de la co-création. Nous devons tous commencer par les premières étapes de la relation, ce qui implique beaucoup de travail.

La co-créativité est une énergie dynamique qui motive la prise de risque. C'est un lien avec la partie la plus profonde d'un partenaire qui cherche à se connecter avec la partie la plus profonde de l'autre, comme la confiance en soi, la confiance en l'autre et la confiance à un niveau élargi. La connexion implique une profonde empathie et écoute. Nous recevons simultanément différents niveaux de communication, une compréhension pratique et logique accompagnée d'une connaissance intuitive. De cette audience découle une réactivité totale.

La co-créativité est amusante. L'enthousiasme prévaut. C’est stimulant, provocant, exténuant, absorbant, avec l’enthousiasme d’être au bord du précipice. C’est un avantage vivifiant agréable, anticipant une surprise continuelle. C’est ici et maintenant, sur le moment, qui nous oblige à faire attention. C’est rire, célébrer et honorer ce qui a été accompli et s’appuyer sur les idées de chacun.

Au stade de la co-création, nous devenons le magicien, le sorcier, celui qui peut comprendre le grand schéma des choses. Nous savons alors que la difficulté de la relation n’est pas une malédiction, mais une opportunité de croissance, un défi pour devenir plus fort, plus sage, plus mature et plus aimant. Au moment où nous atteignons le stade de la co-création de la relation, nous sommes plusieurs fois entrés dans la nuit sombre de l'âme, et nous y sommes aussi allés en couple à de nombreuses reprises. C’est cette connaissance difficile du matériau fantôme qui a permis de dissiper les préjugés contre la matière obscure et auparavant prohibitive.

Nous avons contacté du matériel inconscient. Un bon exemple d'une telle réunion est le moment où nous avons ressenti de la haine et une rage meurtrière en réaction à une grande douleur dans notre relation. La profondeur de ces sentiments provient de la profondeur de nos soins. Apprendre à être présent avec la haine et la rage, nous conduit à une nouvelle profondeur de l'amour.

Maintenir l'équanimité face à la crise, pas de malédictions, seulement des défis, le magicien s'exerce à s'ouvrir à ce qui est. Avec une vision plus large, le magicien voit à travers les images cachées derrière nous dans la peur, à la vérité. En arrivant à un endroit où nous pouvons rester ouverts à ce qui est, même un petit pourcentage du temps, donne un sentiment de grande puissance. Nous nous sentons courageux et capables, fiers de pouvoir gérer la vie.

Découvrir les rouages ​​cachés de la psyché est un travail ardu. Nous ne voulons tout simplement pas croire que certaines de ces pièces laides font vraiment partie de nous. Nous préférerions de beaucoup les projeter sur notre partenaire. Le magicien sait que nous englobons tout, le tueur, le violeur, le pédophile, le faible, le pervers, c’est tout, et c’est là-bas dans la psyché. Le magicien n’est pas contrarié par cette connaissance, mais le trouve intéressant, même humoristique, comme nous passons notre vie à fuir nous-mêmes. Nous avons besoin de plus d’énergie magicien dans notre monde; la perspective, la valeur, l'ordre que le magicien apporte à la transformation psychologique, émotionnelle et spirituelle.

Le magicien sait que les combats du guerrier sont tout aussi sacrés que les archétypes des soignants et des amants. Car le combat, c’est la partie de nous-même ensevelie qui jaillit des profondeurs, nous secoue, nous traverse. Une force puissante, la colère, la blessure incrustée et durcie et les peurs ayant besoin de libération, nous devons lui permettre de sortir des profondeurs et d'apprendre les moyens habiles pour gérer son intensité. En assistant aux batailles intérieures se termine la lutte de pouvoir incessante entre soi et les autres. La confiance et l’intimité traversent tant d’épreuves, s’approfondissant à un tel niveau que ce qui découle de la connexion est la co-créativité.

Une partie de la magie de la phase de co-création de la relation réside dans le fait que la guérison a lieu si facilement. À ce stade, lorsque la relation est soulignée, il est clair que nous savons ce qu’il faut faire pour la guérir. Un sens intuitif fort de ce qui doit se passer est immédiatement disponible.

Certains êtres nés sur ce plan sont peut-être pleinement réalisés à la naissance, mais si tel est le cas, ils sont rares. Nos masses ont besoin de passer de nombreuses heures de pratique pour atteindre les royaumes supérieurs de ce qui est possible. En raison de nos mythes romantiques sur le couple vivant heureux pour toujours, nous maintenons l’idée que l’effort ne fait pas partie de l’équation d’une relation consciente et épanouissante. Nous nous attendons à ce que cela se passe tout seul, comme par magie.

Nous avons tendance à considérer que toute personne ayant une relation consciente a trouvé son autre moitié parfaite. Si nous sondons l’histoire de ces couples, ils pratiquent depuis des années, s’ouvrent à la douleur, apprennent à rester présents, en tenant compte de leur propre ombre et de celle de leur partenaire. Ils n’ont certainement pas connu l’illumination instantanée. Le magicien comprend la grâce comme l’énergie de l’interconnexion. Il existe une conviction et une confiance en un pouvoir plus grand que le Soi. Le magicien est en contact avec son moi le plus sage. Cette profonde connaissance de soi nous place dans le flot de la vie où vivre la vie n’est plus un tel effort. Il existe à la fois une humilité et une conscience du don unique au monde que nous devons faire.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Nous distribuons gratuitement 3 livres électroniques. Pour les recevoir juste cliquez ici. Vous recevrez également notre newsletter mensuelle.

Assurez-vous de nous suivre sur Facebook et ne manquez pas nos présentations Facebook Live tous les jeudis à 12h30 PST.