Étudier l'impact de l'entrepreneuriat sur la santé mentale

Harsh Mariwala (à droite) et Rajvi Mariwala (deuxième à partir de la droite) à l’ascension Conclave

La quatrième édition de l'Ascent Conclave, organisée par la Fondation Ascent en novembre à Mumbai, était bien plus qu'un rassemblement d'environ 600 entrepreneurs et experts du secteur. Pour la première fois cette année, la Fondation s'est penchée sur la question de la santé mentale et, avec l'Initiative pour la santé de Mariwala, a lancé une étude intitulée Bien-être entrepreneurial. «Nous avons réalisé que la santé mentale n'est pas une conversation qui se déroule activement dans le domaine de l'entrepreneuriat. Cela a conduit à l'idée de faire une étude », déclare Archanna Das, responsable de la fondation Ascent.
L'étude a mis en lumière d'importants problèmes de stress pour les dirigeants et les chefs d'entreprise: trésorerie, gestion des équipes et peur de l'échec. Harsh Mariwala, président de Marico et fondateur de l'Ascent Foundation et de la Mariwala Health Initiative, a déclaré: «C'est la partie la plus négligée des soins de santé en Inde. Si on les examine de manière proactive, 80% des problèmes de santé mentale peuvent être traités par le biais du conseil, des pairs, des familles et des communautés. Mais négligée, la stigmatisation elle-même peut empêcher les personnes d'atteindre
pour le soutien. "

Le conclave comprenait également des discussions sur le thème «Recréer pour la résilience» et sur la façon dont les dirigeants gèrent l’adversité, ainsi qu’une discussion en groupe de jeunes entrepreneurs. Rajvi Mariwala, directrice de la Mariwala Health Initiative, s’est entretenue avec Forbes India:

Sur la structure et la méthodologie:
L'entrepreneuriat en tant que phénomène est vraiment bien étudié, mais il n'y a rien sur la santé mentale et le bien-être des entrepreneurs. Jusqu'à présent, en Inde, la plupart des discussions portaient sur la santé mentale en milieu de travail des employés, mais très peu d'entre elles portaient sur la santé mentale des dirigeants de l'entreprise. Cette étude est unique car elle a été conçue conjointement par des entrepreneurs et des praticiens de la santé mentale. Elle remet en question les paradigmes classiques de la recherche en sciences sociales en mettant l’accent sur les expériences des entrepreneurs plutôt que sur une vision diagnostique.

Sur les résultats de l'étude
La santé mentale entrepreneuriale ne doit pas être considérée uniquement comme un problème individuel, mais également comme un problème affectant l'ensemble de l'organisation. En termes de résultats, 40 à 45% des répondants ont déclaré éprouver de l'anxiété, de la colère, de la frustration, parfois de l'irritation, et 35 à 44% ont déclaré en faire l'expérience souvent ou très souvent. Ce sont des nombres assez élevés et conduiraient à un épuisement professionnel. Comment envisageons-nous le bien-être mental des entrepreneurs? Beaucoup de gens prenaient des mesures individuelles pour faire face aux facteurs de stress dans leur vie personnelle, comme faire du sport ou se débrancher, mais comment pouvons-nous nous occuper du bien-être entrepreneurial? Avec la plupart des membres d’Ascent, nous avons réalisé qu’ils ne se sentaient pas seuls, grâce aux groupes de confiance.

Sur l'impact de l'étude:
Cette information sera une bonne banque pour nous de construire des outils qui sont pertinents pour les entrepreneurs. Certains des obstacles qui les empêchent de demander de l'aide sont le manque de temps, le manque d'outils appropriés et la confidentialité. Étant donné que les groupes de confiance sont déjà en place, nous souhaitons à l'avenir responsabiliser les membres d'Ascent dans leur rôle de systèmes de soutien par les pairs et de soutien social. Le soutien par les pairs serait un excellent moyen de sortir d’une manière individualiste du bien-être mental et de le rendre plus systématique. Il est très important de placer cette conversation au niveau des écoles élémentaires afin qu’elle devienne plus facile au fil du temps.

<! –forbeslife_20160718113824_150x195.jpg->

(Cette histoire paraît dans le numéro du 20 décembre 2019 de Forbes India. Vous pouvez acheter notre version pour tablette à Magzter.com. Pour visiter nos archives, cliquez ici.)