Une attitude de gratitude: Pratiquer la gratitude est utile pour

Selon Rick Hanson, psychologue et expert en résilience et en bonheur de câblage, avoir une vision positive de la vie – malgré les boules de courbe qu'elle vous lance – est une compétence qui peut être développée par la pratique de la gratitude. Développer une attitude de gratitude améliorera non seulement votre santé mentale, mais aussi votre joie et votre bonheur.

Pour beaucoup d'entre nous, pratiquer la gratitude n'est pas facile et peut ne pas être naturel. Généralement, nous ne pratiquons pas la gratitude à cause de la façon dont nos cerveaux sont câblés. C'est parce que la sonnette d'alarme de notre cerveau – l'amygdale (une section du cerveau en forme d'amande chargée de détecter la peur et de se préparer aux événements d'urgence) – est la plus réactive aux mauvaises nouvelles. Une fois que l'amygdale sonne l'alarme, les événements et expériences négatifs sont rapidement stockés dans notre mémoire – contrairement aux événements et expériences positifs.

Nos cerveaux sont en Velcro pour les expériences négatives mais en Téflon pour les expériences positives.

C'est pourquoi les chercheurs ont découvert que les humains apprennent généralement plus vite de la douleur que du plaisir.



Ce que nous pensons et nous concentrons sur ce dont nous nous souvenons. Vos pensées façonnent votre cerveau et créent des voies neuronales. Ces voies neuronales sont comme des sillons. Plus nous pensons ou nous comportons de la même manière, plus les sillons ou les voies neuronales sont profonds et plus il est difficile de changer. Notre pensée et notre comportement deviennent câblés dans notre cerveau et deviennent ainsi des «habitudes».

Alors, que pouvons-nous faire pour recâbler notre cerveau et créer une nouvelle habitude, qui se concentre sur le bien? Cela vient de Rick Hanson, auteur à succès du New York Times et Senior Fellow du Greater Good Science Center à UC Berkeley:

Tout d'abord, soyez conscient: nos cerveaux sont câblés pour nous faire peur, câblés pour que nous nous promenions avec un filet continu d'anxiété pour nous garder en alerte. Et câblé pour se concentrer sur toutes les mauvaises nouvelles, pour ne pas écouter les bonnes nouvelles et pour continuer à penser à la seule chose qui était négative dans une journée où cent petites choses se sont produites, dont quatre-vingt-dix-neuf étaient neutres ou positives.

Deuxièmement, adoptez les expériences de tous les jours et transformez-les en ressources – comme la confiance, l'estime de soi et l'équilibre émotionnel – afin qu'elles soient intégrées dans votre cerveau.

Troisièmement, utilisez des expériences positives pour guérir, calmer et remplacer la négativité dans votre esprit. Acceptez la vie selon ses conditions. Oui, de mauvaises choses arrivent aux bonnes personnes, mais utilisez ces expériences comme des opportunités.

Enfin, remplacez les sentiments d'insuffisance par la confiance en soi; la solitude avec le sentiment d'être aimé; mécontentement et frustration avec des sentiments de gratitude. N'oubliez pas que notre passé n'a pas besoin de déterminer notre avenir.

Parce que cela changera votre vie pour le mieux! Des centaines d'études ont documenté les avantages sociaux, physiques et psychologiques de la gratitude. Notre bonheur n’est la responsabilité de personne que la nôtre. Lorsque nous cessons de réagir aux personnes et aux circonstances qui nous entourent, nous reprenons le contrôle de notre vie et la dirigeons dans la direction que nous voulons prendre.

La recherche montre que pratiquer la gratitude pendant un mois est susceptible de devenir une habitude, entraînant des changements dans la façon dont les neurones de notre cerveau se transforment en une pensée automatique et des modèles de comportement plus positifs. Plus nous pratiquons, plus ces schémas et sentiments positifs deviennent forts. En retour, nous nous sentons mieux mentalement et physiquement.

Mais le simple fait de penser à pratiquer la gratitude et ses bienfaits ne changera pas votre vie. Si vous voulez que votre vie s'améliore, vous devez changer, c'est-à-dire que vous devez agir. Si rien ne change, rien ne change.

Voici quelques-unes des nombreuses façons de commencer à pratiquer la gratitude et à ressentir les avantages physiques, mentaux et émotionnels:

Exercice 1: Faites une pause pour vous plaindre: pendant 24 heures, mettez-vous au défi de ne pas vous plaindre – de quoi que ce soit ou de qui que ce soit. Emportez un morceau de papier avec vous et notez chaque fois que vous vous plaignez et que vous vous surprenez à vous plaindre. Résultats probables: vous n'avez généralement pas grand-chose à redire; vous vous plaignez fréquemment; vos plaintes sont chétives; ou, vous prenez beaucoup pour acquis.

Exercice 2: Faites une promenade de gratitude: passez du temps calme et contemplatif dans les espaces verts, les jardins, les parcs, les bois ou les montagnes. Concentrez-vous sur vos cinq sens (vue, ouïe, goût, odorat et toucher). La nature est bonne pour nous et présente des avantages à la fois à court et à long terme pour la santé mentale et physique.

Exercice 3: Gratitude Journal: il a été démontré que la tenue d'un journal des choses pour lesquelles vous êtes reconnaissant réduit le stress, augmente le bonheur et améliore l'estime de soi. Conseils de journalisation: 1) passez entre 10 et 20 minutes par jour; 2) ne vous précipitez pas pour écrire la première chose qui vous vient à l’esprit; 3) pensez à ce dont vous êtes reconnaissant; 4) écrire sur les gens dont vous êtes reconnaissant est plus puissant que d'écrire sur des choses; 5) expliquez en détail pourquoi vous en êtes reconnaissant. Si vous êtes reconnaissant à un ami qui est gentil, décrivez ce qu’il fait de bien et pourquoi cela vous rend reconnaissant; et 6) conservez votre journal quelque part où vous le verrez et écrivez-le de manière cohérente.

Exercice 4: Concentrez-vous sur ce qui est bien: sur un morceau de papier, faites trois colonnes. D'abord, énumérez toutes les choses matérielles dont vous êtes content. Ensuite, faites la liste de toutes les personnes que vous appréciez. Troisièmement, énumérez tout ce qui ne rentre pas dans la première ou la deuxième colonne. Dans les prochaines 24 heures, lisez votre liste quatre fois: après le déjeuner, après le dîner, avant de vous coucher et le lendemain matin avant d'aller travailler. Lorsque nous nous concentrons sur ce qui est bien dans nos vies plutôt que sur ce qui ne va pas, la vie s'améliore considérablement.

Exercice 5: ABC’s of Gratitude: j’ai eu cette idée il y a plusieurs années lorsque j’ai réalisé que le cahier que j’utilisais pour la journalisation contenait 26 lignes sur chaque page; le même nombre que les lettres de l'alphabet. J'écris les lettres de l'alphabet sur le côté de la page, puis j'écris quelque chose dont je suis reconnaissant et qui commence par chaque lettre de l'alphabet. Venir avec quelque chose qui commence par «Q», «X» et «Z» peut être difficile, mais pas impossible; penser positivement!)

Exercice 6: Lettre de gratitude: prenez un stylo et du papier et écrivez une lettre de remerciement à quelqu'un qui a eu un impact sur votre vie ou que vous appréciez d'avoir dans votre vie. Écrivez une lettre avec des détails spécifiques sur ce que vous appréciez à leur sujet ou sur ce qu'ils ont fait qui vous a touché. Que vous partagiez la lettre ou non, elle peut avoir un impact durable, augmentant votre bonheur tout en réduisant les pensées déprimantes.

Exercice 7: Gratitude Vision Board: Il s'agit d'un exercice visuel de gratitude qui produit les hormones «feel good», la sérotonine et la dopamine. C'est amusant, peu coûteux et facile à créer; tout ce dont vous avez besoin est un morceau de panneau d'affichage, des magazines ou des photos, des ciseaux et de la colle. Découpez des images et des mots qui décrivent ce que vous êtes reconnaissant: famille, amis, animaux domestiques, passe-temps, sentiments positifs, etc. Gardé à vue, il peut être un rappel quotidien des bénédictions et fournit un remontant nécessaire pour ces moments lorsque vous êtes coincé dans la négativité.

Exercice 8: Compte à rebours du dimanche: l’espérance de vie moyenne aux États-Unis est de 76 ans pour les hommes et de 81 ans pour les femmes. Prenez votre âge et soustrayez-le de votre espérance de vie. Multipliez ce nombre par le nombre de dimanches dans une année (52) pour arriver au nombre de dimanches qu'il vous reste à vivre. Par exemple, si vous êtes une femme et que vous avez 50 ans, soustrayez 50 de 81 et vous obtenez 31; 31 x 52 = il reste environ 1612 dimanches. Et si vous deviez calculer le nombre d'actions de grâces ou de Noël qu'il vous reste? Si vous êtes un homme de 50 ans, soustrayez ce nombre de 76 et il vous reste environ 26 actions de grâces et de Noël. Hmmm… est-ce beaucoup ou trop peu? Comment voulez-vous choisir de vivre le reste de votre vie?

Exercice 9: Trois bonnes choses: les blocs-notes «Trois bonnes choses» sont disponibles GRATUITEMENT auprès de Crow Wing Energized. Chaque soir avant de vous coucher, notez trois choses dont vous êtes reconnaissant. La recherche scientifique suggère d'écrire ce que vous êtes reconnaissant, plutôt que de simplement y penser, l'imprime dans votre cerveau et est plus efficace pour créer de nouvelles voies neuronales et un optimisme accru.

Exercice 10: Enfin, si tout ce qui précède échoue, «agissez comme si». En d'autres termes, FAKE it! Forcez la gratitude jusqu'à ce qu'elle devienne habituelle. «Dieu merci, la vie et l'univers pour tout le monde et tout vous a été envoyé. Il n’existe aucune situation ni circonstance si petite ou grande qui ne soit pas susceptible de gratitude. La gratitude nous aide à arrêter d'essayer de contrôler les résultats. C'est la clé qui déverrouille l'énergie positive dans notre vie. C'est l'alchimie qui transforme les problèmes en bénédictions et l'inattendu en cadeaux. Dites «merci» jusqu'à ce que vous le pensiez. Si vous le dites assez longtemps, vous y croirez. »(Melody Beattie)

La clé de ces exercices est de savourer des émotions positives et de recycler votre cerveau pour qu'il se souvienne de bonnes choses. Mais ne me croyez pas sur parole… ESSAYEZ-LE!

«Réfléchissez à vos bénédictions actuelles – dont chaque homme a beaucoup – et non à vos malheurs passés, dont tous les hommes ont certains» – Charles Dickens.

Beatrice Comty-Charnock, MA, LMFT, LADC, est une thérapeute conjugale et familiale agréée et conseillère en matière d'alcool et de drogues, et une coach de style de vie certifiée dans la région de Brainerd et fait partie du Crow Wing Energized Mental Fitness Goal Group. Beatrice offre des conseils aux adolescents et aux adultes aux prises avec la colère, l'anxiété, la co-dépendance, la dépression, le chagrin / la perte, les difficultés parentales, les problèmes relationnels, la séparation / le divorce et la consommation de substances. De plus, Beatrice s'exprime sur des sujets tels qu'une attitude de gratitude, renforcer la résilience chez les enfants et les adultes, comment résoudre les conflits dans les mariages et développer une bonne hygiène de sommeil. Beatrice peut être rejoint au 218-838-3829 ou pathwayscounseling17@gmail.com.