Aujourd'hui, j'aime encore une journée à l'extérieur

Ciel parfait

Aujourd’hui, j’aime encore écrire et rester assis devant le porche pendant que les enfants passent sur le chemin de l’école, accompagnés de leurs parents, certains à contrecœur et d’autres enthousiasmés par cette nouvelle journée de possibilités et d’aventures. J'adore le fait qu'il fait encore jour nouveau J'adore le fait que la température est douce et agréable, le vent est léger et la pluie va et vient. J'aime les éclairs de ciel bleu qui glissent dans les nuages ​​gris et granuleux au-dessus. J'aime que cette journée soit un véritable mélange de joies, de bénédictions et de friandises, la réticence du ciel à se décider pour une apparence, les arbres aux couleurs flamboyantes de l'automne, les pelouses poussant toujours comme si elles étaient destinées à ce genre de et les bruits d’une ville sifflante dans sa détermination insistante au loin. J'aime le fait que je ne puisse pas rentrer à l'intérieur ce matin plus longtemps qu'il ne m'a fallu pour ramasser mon équipement et me remettre sur le porche. On m'a appelé, poussé à me plonger dans cette douce journée d'automne. J'adore prendre autant de jours que possible. J'adore avoir pas mal d'écrit à rédiger maintenant que les élections au Canada sont terminées.

Aujourd'hui, j'aime le fait qu'il n'y ait pas eu de confusion entre les scrutins et que je n'ai pas été élu à une charge publique, quel cauchemar aurait été. J'aime que, selon mes recherches, mon nom ne figure sur aucun bulletin de vote et que je ne reçois aucun vote, ce qui me dégage de toute responsabilité dans la gestion de ce pays ou d'une partie de celui-ci, j'en ai assez sur le plateau pour s'occuper de ma vie. J'adore avoir décidé d'écrire un article humoristique pour mon autre blog aujourd'hui parce que je suis assez fatiguée du week-end passé, du moins j'espère que ce sera humoristique, je suppose que nous verrons, hein?

Aujourd'hui, j'aime la semaine avec beaucoup de choses à faire, cela devrait m'occuper. J'aime que nous ayons déterré toutes les carottes et les betteraves hier, sorti les plants de tomates et cueilli un peu moins qu'un picotin de poivrons. j’adore les panais encore dans le sol et qu’ils y resteront au moins jusqu’à ce qu’il y ait un gel très profond, sinon tout au long de l’hiver, les panais sont des choses folles. J'adore que les panais aient été les premières choses que nous ayons sorties de notre jardin quand j'étais enfant, car elles ont été déterrées comme des légumes frais dès que le jardin a été décongelé, ce qui m'attendait au printemps. J’ai beaucoup aimé la visite d’amis hier soir, même si je travaillais encore pendant une bonne partie de la visite, ce qui n’a pas fait de moi la meilleure entreprise, désolée.

Aujourd’hui, j’adore siroter un café sur le perron de l’atmosphère sous la douce brise d’une journée de plus à l’extérieur et me réjouir de mon absence de responsabilité gouvernementale.




Kelly Babcock

Je suis né à Toronto en 1959, mais j'ai déménagé à l'âge de quatre ans. J'ai été élevé et éduqué dans un milieu rural et j'ai grandi d'une manière que j'aime qualifier de libre parcours. Je vis dans une région où l'histoire de ma famille remonte à six générations ou plus. J'ai reçu un diagnostic de TDAH à l'âge de 50 ans. Je suis confronté à la nouvelle réalité et utilise mes découvertes pour améliorer ma vie. J'écris deux blogs ici à Psych Central, l'un sur le TDAH et l'autre sur une affirmation positive quotidienne qui sert d'exemple pour trouver le bien dans le plus de ma vie possible.

En savoir plus sur moi sur mon site: ecrire.

écrivez-moi à TDAH Man

Référence APA

Babcock, K. (2019). Aujourd'hui, j'aime encore une journée à l'extérieur. Psych Center.
Récupéré le 23 octobre 2019 à https://blogs.psychcentral.com/today-i-love/2019/10/today-i-love-i-love-one-more-outside-day/